mardi 26 mai 2015

Rapport d'observation astronomique 2015.05.20.s Promenade de Bérénice au Scorpion

Introduction à la soirée

Mercredi 20 mai 2015, approximativement de 21h45 à 23h15.
Avec mon frère Emmanuel.
Site d'observation: sur le bord d'un rang, dans Bellechasse.
Conditions d'observations: quelques nuages qui ne nous ont pas vraiment dérangés, aucune pollution lumineuse importante, sauf le dôme de lumière de la ville à l'ouest, pas de Lune, température douce, vent léger.
Instrument: j'ai utilisé mon télescope SkyWatcher 203/1200 avec mes oculaires de 32 mm et de 12 mm pour des grossissements respectifs de 38x et de 100x et des champs réels respectifs de 112 et 36 minutes d'arc.

Objectifs de la sortie: Emmanuel et moi voulions poursuivre notre observation de galaxies de la semaine dernière. De mon côté, je souhaitait particulièrement trouver les objets Messier de la Chevelure de Bérénice et de la Vierge que je n'avais pas encore observés. Afin de gagner du temps d'observation et de ne pas rentrer trop tard, nous ne nous sommes pas rendus à l'observatoire de Saint-Pierre, cette fois-ci, mais nous sommes restés plus proche de chez nous, chacun apportant son propre télescope: Emmanuel son T305/1500 et moi mon T203/1200.

Légende: ° objet du système solaire, ¤ objet du ciel profond.

Observations planifiées (et deux inattendues)

Quelques galaxies de la Vierge et de la Chevelure de Bérénice

Le point de départ pour indiquer ici la localisation les galaxies que j'ai observées pour la première fois est la Chaîne de Markarian (comportant entre autre M84 et M86), située à la limite de la Vierge et de la Chevelure de Bérénice et à mi-chemin entre les étoiles Denebola (β Leo) et Vindemiatrix (ε Vir). Mon télescope ne m'a pas pas permis de discerner de détails de structure comme des bras spiraux, mais j'ai tout de même indiqué ici les types des galaxies observées.

Les trois premières galaxies sont faciles à trouver, toutes à proximité d'un astérisme en forme de T, à environ 2° à 3° au nord-ouest de la Chaîne de Markarian, dans la Chevelure de Bérénice :
¤ M98, galaxie spirale vue par la tranche, la plus faible des trois.
¤ M99, galaxie spirale vue de face.
¤ M100, galaxie spirale vue de face elle aussi.
Ces deux dernières galaxies étaient visibles ensemble dans le champ de l'oculaire de 32 mm, mais vraiment à l'extrême limite du champ.

Les trois galaxies suivantes sont situées à environ 3° au nord-nord-est de l'astérisme en forme de T et sont visibles dans le même champ, avec le 32 mm:
¤ M85, galaxie elliptique, est la plus brillante des trois.
¤ NGC 4394, galaxie spirale barrée, est presque collée sur M85 à l'est; les deux sont encore visibles dans le même champ avec le 12 mm.
Un peu plus loin, dans la direction opposée à NGC 4394 par rapport à M85, mais toujours dans le même champ avec le 32 mm, j'ai vu une autre petite galaxie :
¤ NGC 4293, galaxie spirale barrée elle aussi.
Je ne m'attendais pas à trouver ces deux petites galaxies proche de M85. Ce genre de petites découvertes est toujours bien agréable ! Elles auront été mes deux « NGC-pas-Messier » de la soirée.

Les deux galaxies suivantes sont dans la constellation de la Vierge :
¤ M49, galaxie elliptique, à environ 4° au sud de la Chaîne de Markarian et à peu près à mi-chemin entre deux étoiles de magnitude 6.
¤ M61, galaxie spirale, à environ 4° au sud-sud-ouest de M49.
(La comète 22P/Kopff était environ 1° au nord de M61, mais trop faible pour mon télescope. Je l'essayerai peut-être de l'observatoire de Saint-Pierre avec le T500/2500.)

Observations supplémentaires

Autour de M104











 
 
Mon objectif de la soirée étant atteint, j'ai profité du temps qui nous restait pour observer de nouveau des objets célestes vus récemment dans de plus gros instruments. Je voulais voir s'ils étaient visibles dans mon T203/1200. Ils l'étaient tous, mais évidemment plus faiblement.

Chaîne de Markarian :
¤ M84, ¤ M86 et ¤ NGC 4388, galaxies, la troisième vue par la tranche.
¤ NGC 4435 et ¤ NGC 4438, les Yeux de Markarian, galaxies.

À la limite de la Vierge et du Corbeau :
* Σ 1659, Canali, dans le Corbeau, étoile sextuple. L'étoile la plus faible des six n'était pas visible à 38x, aussi a-t-il fallu grossir à 100x pour la discerner.
¤ Pothier 11. Astérisme dans la Vierge presque entre Σ 1659 et M104.
¤ M104, le Sombrero, galaxie spirale dans la Vierge, la bande sombre se devinait plus qu'elle ne se voyait.
 
Dans le Scorpion

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La soirée s'est terminée dans le Scorpion qui se levait:
¤ M4, amas globulaire, à un peu plus de 1° à l'ouest d'Antarès, qui se résolvait très bien en étoiles et que je n'avais encore jamais observé.
° Saturne, environ 2° au nord-ouest d'Acrab (β Sco), que je n'avais pas encore vue avec mon T203/1200 – j'attendais ce moment avec impatience depuis l'automne dernier ! Elle était magnifique à 100x, et j'ai pu discerner deux de ses satellites :
° Titan, bien visible à l'est, séparé de la planète par une distante apparente de deux fois le diamètre des anneaux.
° Rhéa, visible par intermittence à l'ouest (sans doute en raison de la position relativement basse sur l'horizon), séparé de la planète par une distance apparente équivalente au diamètre des anneaux.
Titan , Saturne et Rhéa formaient ensemble une belle ligne bien droite.
 
Dans son télescope, Emmanuel m'a fait voir les galaxies ¤ NGC 4490, le Cocon et ¤ NGC 4485, que j'avais observées l'autre soir : visuellement pratiquement collées l'une de l'autre, elles ont la forme d'un L ou d'une petite équerre.

Conclusion

Jusqu'à maintenant, c'était mon meilleur ciel avec le T203/1200. Comme le ciel de l'observatoire de Saint-Pierre est encore plus noir que celui de notre site de cette soirée, j'ai bien hâte d'apporter mon télescope à Saint-Pierre pour l'essayer dans des conditions proches de la perfection. Je commence aussi à avoir une petite liste d'objets à trouver avec le T500/2500 : entre autres Saturne et ses satellites, la comète Kopff et l'amas globulaire NGC 5053; mais avant de chercher cet amas et cette comète, je devrai probablement m'essayer à des objets un peu plus faciles à trouver.