jeudi 18 février 2016

Conférence de Claude Duplessis : L'opposition de Mars

Vendredi soir 12 février, avec mon frère Emmanuel, sortie au club Le ciel étoilé, à Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud, pour une conférence de Claude Duplessis sur l'opposition de Mars.

Après un regard porté sur différents aspects de l'opposition de Mars, Claude nous a fait voir combien les deux prochaines oppositions, en 2016 et 2018, seront favorables à l'observation de la planète. En effet, en raison de l'ellipticité des orbites, Mars et la Terre seront particulièrement proches l'une de l'autre lors de ces deux oppositions, et plusieurs détails de surface de Mars seront bien visibles pour les astronomes amateurs. (Par contre, la planète sera plutôt basse sur l'horizon et les observateurs plus au sud seront favorisés.) Nous avons ensuite eu un survol des éléments de géographie martienne que nous pourrions espérer voir. Nous avons aussi appris que la région claire Hellas pouvait être facilement confondue avec la calotte polaire sud. Claude nous a même appris qu'il est possible d'observer des tempêtes de sable martiennes ! Enfin, après nous avoir indiqué comment observer les satellites martiens, Phobos et Deimos, il nous a souligné que la pollution lumineuse urbaine et une moins bonne transparence du ciel ne défavorisent pas l'observation planétaire, mais que l'élément qui lui est nettement défavorable est une mauvaise scintillation (« seeing », associé aux vents de haute altitude).

La prochaine opposition de Mars est le 22 mai prochain.

Lors de la discussion libre qui a suivi, diverses considérations sur les avantages et inconvénients respectifs des différents types de lunettes et de télescopes ont été abordées, d'où il est ressortir que les lunettes apochromatiques sont idéales pour l'observation planétaire.