mercredi 3 août 2016

110/110! - Rapport d'observation astronomique 2016.08.03.s

Introduction

Hier soir, 2 août 2016, d'environ 21h30 à 23h15, mon frère Emmanuel, ma belle-soeur Charlotte et moi-même somme allés faire une sortie d'observation à la campagne. Mon objectif personnel était de compléter mon observation des cent dix objets Messier, en trouvant les quatre qui manquaient encore à ma liste d'observation: M55, M72, M73 et M75.

Nous avions le Sky-Watcher T305/1500 d'Emmanuel avec ses oculaires de 38 mm, 26 mm et 12 mm pour des grossissements respectifs de 39x, 58x et 125x. Emmanuel avait aussi apporté deux paires de jumelles et j'avais mes propres jumelles Celestron 9x63 (des merveilles!) Le ciel était dégagé et sans lune, avec une légère pollution lumineuse, mais la Voie Lactée se voyait très bien.

J'indique ici mes propres observations, en précisant qu'Emmanuel et Charlotte en ont fait plusieurs autres. Charlotte, qui cherchait exclusivement aux jumelles, a été la seule de nous trois à voir des étoiles filantes, et elle en a vue sept, dont une qui a même laissé un bout de trace rouge.

Objets trouvés par moi-même au télescope

M55, amas globulaire dans le Sagittaire. Trouvé à 39x et observé à 58x. Nettement le plus gros des trois amas globulaires de la soirée. Il était plutôt granuleux, avec quelques étoiles résolues en vision décalée. Je l'ai aussi faiblement discerné aux 9x63 en faisant mon repérage. M55 est l'un des amas globulaires les plus proches de nous, à 17 000 années-lumières.

M75, amas globulaire dans le Sagittaire. Trouvé à 39x et observé à 125x. Une petite tache floue, non résolue en étoiles. À l'inverse du précédent, c'est l'un des amas globulaires les plus éloignés de nous, dans notre galaxie (68 000 années-lumières).

M72, amas globulaire dans le Verseau. Trouvé à 39x et observé à 125x. Une petite tache granuleuse.

M73, astérisme. Trouvé à 39x et observé à 125x. Quatre faibles étoiles bien serrées les unes sur les autres. Sans doute l'un des plus difficiles à trouver parmi tous les objets Messier, mais tout-de-même plus facile à trouver que bien des classiques «non-Messier». Avec l'observation de cet astérisme, j'ai trouvé par moi-même et observé les cent-dix objets Messier (assumant que M102 soit bien NGC 5866). Ce tour du catalogue m'aura pris vingt-cinq mois.

Mars, planète tellurique, observée à 125x.. Vaguement perçu ce qui pouvait être des variantes de tonalités à la surface, mais je n'en suis pas certain.

Saturne, planète gazeuse, observée à 125x. J'ai l'impression d'avoir vu, par intermittence, la Division de Cassini mais, ici encore, sans en être certain.

Objets trouvés par Emmanuel au télescope, et qu'il m'a montrés

M27, nébuleuse planétaire dans le Petit Renard, observée à 58x. À travers la forme assez ronde de la nébuleuse, on distinguait bien la forme plus lumineuse en trognon de pomme.

M22, amas globulaire dans le Sagittaire. Un monstre magnifique!

Observations aux jumelles

J'avais hâte d'essayer mes jumelles 9x63 dans un ciel de campagne, et je n'ai pas été déçu.

IC 4665, amas ouvert dans Ophiucus. Cet amas et le suivant ont été observés avec les mêmes jumelles, en ville, il y a quelque temps, ce qui m'a permis de bien apprécier la différence entre ville et campagne!

NGC 6633, amas ouvert dans Ophiucus. Tache floue allongée.

IC 4756, amas ouvert dans la queue du Serpent, juste au SSE du précédent, mais difficile à bien voir. Cet amas n'était pas du tout visible aux jumelles, de la ville.

Plus tard, j'ai aussi observé les objets suivants:

NGC 869 et NGC 884, le Double Amas de Persée, deux amas ouverts très proches l'un de l'autre.

M31, la Grande galaxie d'Andromède, galaxie spirale. Je l'ai trouvée en balayant le ciel au hasard. Je ne l'avais jamais vue aussi belle aux jumelles.

C20, NGC 7000, Amérique du Nord, nébuleuse diffuse dans le Cygne, et LDN 935, nébuleuse obscure dans le Cygne. Il y avait longtemps que je rêvais de voir NGC 7000! Ne pas avoir su que c'était la nébuleuse, je l'aurais sans doute prise pour le fond diffus de la Voie Lactée, mais c'était bien elle: Emmanuel l'ayant observée aux jumelles un peu plus tôt et nous l'ayant bien décrite, c'était plus facile de comprendre ce que je voyais. De plus, en trouvant l'étoile qui est à la pointe de la Floride, il devenait plus facile de comprendre le reste. Mais quel incroyable et merveilleux fouillis d'étoiles il y a là! La Floride et le Mexique se discernaient fort bien, ainsi que le Pacifique, le Golfe du Mexique et l'Atlantique. Le Golfe du Mexique et l'Atlantique constituent la nébuleuse obscure LDN 935. C'est ma troisième nébuleuse obscure.

Conclusion

Bien content de cette belle petite sortie en famille, fasciné par NGC 7000 et heureux d'avoir enfin trouvé et observé tous les objets Messier!