mercredi 1 février 2017

Mouvements célestes – Rapport d'observation astronomique 2017.01.31.s

Hier soir, 31 janvier, j'ai profité d'un ciel exceptionnellement dégagé pour faire quelques observations.

D'abord, vers 17h30, la triple conjonction Lune-Vénus-Mars, au sud-ouest. La Lune, cendrée, se présentait comme un fin croissant. Avec Vénus et Mars, elle formait un triangle presque équilatéral, d'environ 5° de côté. Au jumelles 9x63, je pouvais voir deux des trois objets à la fois, n'importe quels, mais jamais les trois en même temps.

Je suis sorti une deuxième fois, après souper, et lorsque que suis finalement rentré, vers 20h45, la triple conjonction était encore visible. Cependant, le triangle presque équilatéral était devenu un triangle presque rectangle : en deux heures et quart, par rapport aux deux planètes, la Lune s'était déplacée de peut-être un degré vers l'ouest.

Avant cette deuxième observation de la triple conjonction, j'ai aussi fait quelques autres observations avec les 9x63. Malheureusement, mon ciel pollué de banlieue limite mes possibilités, mais c'est toujours un beau défi d'y observer quelques objets du ciel profond aux jumelles. Ainsi donc, j'ai pu observer les objets suivants :

4 Vesta, astéroïde de la ceinture principale. Lorsque je l'ai observé, le 1er janvier, il était situé à environ 3-4° NNO d'η Cnc. Hier soir, il était rendu à 1,5° ESE de κ Gem, s'étant déplacé, en un mois, d'environ huit degrés.

J'ai jeté en passant un rapide coup d'oeil à M42, la Grande Nébuleuse d'Orion, et à l'amas ouvert NGC 1981, son voisin, facilement visibles tous les deux.

M35 (Gem) et M41 (CMa), deux amas ouverts, se présentaient comme deux taches floues à la limite de la perceptibilité en vision directe.

M44, l'Amas de la Crèche, M45, les Pléiades et C41, les Hyades, étaient par contre de toute beauté!