dimanche 23 avril 2017

Une lunette – 2017.04.22

Il y a longtemps que je réfléchissais à la question de l'acquisition d'un nouvel instrument d'observation, soit des jumelles, soit une lunette, dans un cas comme dans l'autre avec une ouverture et un grossissement intermédiaires entre ceux de mes jumelles 9x63 et ceux de mon télescope 203/1200. Mon idée était aussi d'avoir un instrument relativement facile à transporter, qui ne demande pas d'entretien (collimation et nettoyage des miroirs) et qui se manipule bien. Je pensais enfin à un instrument qui peut être aussi utilisé en plein jour, en voyage, pour l'observation des oiseaux, des baleines, etc.

Hier après-midi, je suis donc allé à la Boutique le Naturaliste où, après avoir posé beaucoup de questions et avoir eu beaucoup de réponses, j'ai finalement acheté une lunette Sky-Watcher BK 1206AZ3, une lunette achromatique de 120 mm d'ouverture et de 600 mm de distance focale, sur monture azimuthale et avec des commandes (mécaniques) pour un mouvement doux. La lunette est munie d'un coude avec un prisme de 45°, ce qui donne une image droite, comme aux jumelles. Elle est achromatique et non apochromatique, ce qui provoque une légère aberration chromatique lors de l'observation des planètes; cependant, comme je ne fais pas d'astrophotographie, comme ça donne un instrument plus léger et comme ça représente un prix d'environ mille dollars de moins, ça me convient tout-à-fait.

Je me suis aussi acheté un coude avec miroir de 90°, pour l'observation proche du zénith (ce qui implique cependant une inversion de l'image).

Comme il n'arrête pas de pleuvoir depuis je ne sais plus quand, je devrai attendre pour la première lumière. J'ai bien hâte!