samedi 20 mai 2017

Courte sortie en campagne – Rapport d'observation astronomique 2017.05.19.s

Hier soir, 19 mai, je suis allé avec mon frère Emmanuel faire une courte sortie d'observation à la campagne. Nous avons observé sous un beau ciel dégagé et sans Lune, mais avec une forte turbulence, de 21h45 à 22h30. Nous étions sur le bord d'une petite route, entre un champ et un petit bois, assez près du fleuve, et nous entendions le coassement des grenouilles. Quel plaisir que de se retrouver sous un beau ciel avec tant d'étoiles! Emmanuel avait son télescope 130/600 et j'avais mes jumelles 9x63 et ma lunette 120/600. J'ai utilisé mes oculaire de 25 mm, 12 mm et 7 mm, pour des grossissements respectifs de 24x, 50x et 86x. Les trois ont servi pour Jupiter et les 25 mm et 12 mm pour les autres objets célestes.

Il ne faisait pas encore tout à fait noir, vers 21h30, et nous avons donc commencé par observer Jupiter, brillant au sud, proche de Spica, dans la constellation de la Vierge, et trois de ses satellites : Europe, Ganymède et Callisto. À la lunette, à 86x, deux bandes nuageuses sombres se discernaient. Ayant observé la planète et ses satellites à 60x avec le télescope d'Emmanuel à 50x avec ma lunette, nous avons pu comparer les qualités optiques des deux instruments, qui sont assez similaires : une lunette de 120 mm n'étant pas obstruée par un miroir secondaire, le résultat est comparable à celui d'un télescope de 130 mm.

Nous avons ensuite observé, avec le télescope et la lunette, l'amas globulaire M5, dans la constellation du Serpent. Une belle grande tache floue, mais non résolue en étoiles. J'y ai aussi jeté un coup d'oeil avec les jumelles 9x63, dans lesquelles il était bien visible.

Par la suite, nous avons cherché des objets célestes différents. Emmanuel a observé le Grand amas d'Hercule (M13), les galaxies M81 et M82 dans la Grande Ourse et un ou deux autres objets.

De mon côté, j'ai dirigé ma lunette vers l'Amas stellaire Coma (Melotte 111) dans la Chevelure de Bérénice, pour y observer l'étoile double 17 Comae. Sans trop de conviction, j'ai fouillé juste à côté pour voir si, par hasard, je ne verrais pas la petite galaxie elliptique NGC 4494. À ma grande surprise, elle y était, visible comme une petite tache floue d'apparence quasi-stellaire. Une belle surprise! Dans les mêmes parages, j'ai aussi tenté de trouver la galaxie NGC 4559 mais, à genoux dans l'herbe, l'inconfort de l'observation proche du zénith m'a rapidement fait abandonner. (Sur l'image ci-jointe, les étoiles 7, 14, 16, 17, 11 et 12 forment le dessin d'un grand « 7 » inversé, la tête en bas, et visible à l'oeil nu : elles font toutes partie de l'Amas stellaire Coma.)

Comme le temps passait et que nous ne voulions pas rentrer tard, je me suis tourné vers une galaxie de la Grande Ourse que je souhaitais observer depuis quelques mois et que je n'avais jamais vue : C7 (NGC 2403). C'est une galaxie qui est sensée être visible aux jumelles, mais je ne l'ai pas trouvée avec cet instrument, le ciel n'étant probablement pas assez noir. Par contre, je l'ai trouvée à la lunette. C7 est une galaxie spirale barré qui se présentait comme une belle tache floue avec deux faibles étoiles à l'avant-plan, sur la ligne de visée. Sa forme me semblait un peu irrégulière et, ne pas avoir su que c'était une galaxie, je crois que je l'aurais plutôt prise pour une nébuleuse.

Cette petite sortie sous un ciel de campagne a fait du bien. Carpe noctem!