samedi 23 septembre 2017

Sortie à Saint-Pierre – Rapport d'observation astronomique 2017.09.22.s

Événement : deux beaux soirs de suite, avec un ciel limpide et sans Lune! Si le premier de ces soirs (21 septembre) je suis sorti observer sur ma galerie et ai vu quelques objets, dont Cr 463, que je n'avais jamais vu auparavant, c'est hier soir (22 septembre) qui a été la plus belle sortie. Et de loin. Ce soir-là, mon frère Emmanuel, ma belle-soeur Charlotte et moi sommes allés à l'observatoire du club dont nous sommes membres, à Saint-Pierre. Il y avait là le plus beau ciel que j'ai contemplé cette année, loin de toute pollution lumineuse. Il y avait aussi beaucoup d'autres membres du club, dont Martin, Daniel et Denis. Ce dernier initiait les jeunes familles à l'astronomie. L'atmosphère était très vivante et très agréable.

Emmanuel, Charlotte et moi avons observé aux jumelles (j'avais mes 9x63) et avec deux des quelques télescopes du club : le T305/1524 et le T500/2500. Comme nous faisons toujours, nous nous sommes montré quelques unes de nos « trouvailles ». Début de l'observation vers 20h15.

Voici mes observations aux jumelles : M8 (Nébuleuse de la Lagune), M13 (Grand amas d'Hercule), M22 (amas globulaire dans le Sagittaire), M31 (Grande galaxie d'Andromède), M45 (les Pléiades), M81 et M82 (deux galaxies de la Grande Ourse visibles dans le même champ).

Au télescope T500/2500, je me suis régalé à ré-observer M22, à 125x. Quelques étoiles plus brillantes se distinguaient très facilement mais, en observant attentivement, on pouvait constater que le reste de l'amas se résolvait en centaines de très fines étoiles sur fond flou. C'était une observation magnifique!

C'est toutefois avec le T305/1524 que j'ai fait la majorité de mes observations de la soirée, dont certaines nouveautés.

Je voulais d'abord revoir quatre amas ouverts de Cassiopée : M103, NGC 654, NGC 659 et NGC 663. NGC 654 et 659 sont particulièrement difficiles à voir, surtout NGC 659, plus resserré sur lui-même. Je les ai observés à 40x, et peut-être aussi à 59x pour NGC 659.

Ensuite, je suis passé à du nouveau : l'amas ouvert NGC 6939 et la galaxie NGC 6946, dans Céphée, visibles ensemble dans le même champ et observés à 40x. Ces deux objets célestes d'une étendue angulaire similaire sont en réalité d'un ordre de grandeur et de distance complètement différents : NGC 6939 fait partie de notre propre galaxie, la Voie Lactée – alors qu'un amas quelconque n'est dans une galaxie que comme un globule rouge dans un être humain. Emmanuel m'avait déjà montré ces deux objets, mais c'était la première fois que je les trouvais par moi-même (ils étaient nouveaux en ce sens).

La galaxie NGC 7331, dans Pégase, et l'amas globulaire NGC 6934, dans le Dauphin, étaient par contre deux objets que je trouvais et observais pour la première fois. NGC 6934 était particulièrement difficile à trouver, car c'est un amas très discret.

Daniel, un membre du club, m'a fait voir NGC 869-884 (le Double amas de Persée) dans le T305/1524. Il ressortait très bien et remplissait le champ de ses nombreuses étoiles.



Emmanuel et Charlotte, de leur côté, ont trouvé et observé au télescope, parmi d'autres objets célestes, M17, M31, M57, NGC 457 et NGC 869-884. Emmanuel a aussi pris quelques photos, dont deux de la Voie Lactée et une troisième de Charlotte et moi en train d'observer, chacun avec un télescope (première photo, ci-dessus : Charlotte au centre, moi-même à gauche, Voie Lactée en haut au centre). Comme nous étions très fatigués, tous les trois, nous avons quitté l'observatoire à 22h00. On a tous trois très hâte d'y retourner! Et puis, les membres du club sont des gens fantastiques!

(Mentionnons ici nous sommes partis trop tôt pour observer dans le nouveau télescope T900 de Denis et de deux de ses amis. Mais comme Denis l'avait installé, j'en ai pris une photo – la deuxième, ci-dessous.)