dimanche 3 septembre 2017

Uranus et la « Double-double du Taureau » – Rapport d'observation astronomique 2017.09.02.s

La météo prévoit un ciel couvert et de la pluie toute la semaine, mais, hier, voyant un ciel magnifiquement dégagé, malgré la Lune presque pleine, j'avais le goût d'en profiter. En fait, les conditions étaient très bonnes pour ce que j'avais envie d'observer : Uranus et les étoiles doubles Σ 401 et ΣI 7. La lettre grecque Σ (« sigma majuscule ») désigne ici le catalogue d'étoiles doubles de FGW Struve et le I (« i majuscule ») qu'on lui accole parfois indique la première annexe de ce catalogue. Je me suis installé sur la galerie avec mes jumelles 9x63 et ma lunette 120/600, avec des oculaires de 25 mm et 12 mm, pour des grossissements respectifs de 24x et de 86x.

Ma première recherche a été celle d'Uranus, située hier à environ 5° NE de l'étoile Torcularis Septentrionalis (ο Psc). Ma dernière observation d'Uranus remontait à février dernier, aux jumelles, alors qu'elle était en conjonction avec Mars. Trouvée hier à 24x, elle prenait, à 86x, la forme d'une jolie petite bille bleutée. J'aime beaucoup Uranus et, chaque fois que je l'observe, je me souviens de la grande émotion de bonheur et de fierté que j'avais ressenti en 2014, lorsque je l'avais trouvée par moi-même pour la première fois. Elle est, je crois, avec Saturne, la planète que j'aime le plus observer.

Ma deuxième recherche a été celle des étoiles doubles Σ 401 et ΣI 7, situées à environ 5° NO des Pléiades. Ces deux doubles, à environ 10' l'une de l'autre, étaient visibles ensemble à 86x. Alors que les deux composantes de Σ 401 étaient à peine séparées par 10'', les deux composantes de ΣI 7 étaient, elles, plus largement séparées par environ 45''. L'allure générale de l'ensemble n'était pas sans me rappeler ε Lyr, la Double-double de la Lyre, aussi ai-je trouvé à Σ 401 et ΣI 7 le surnom de « Double-double du Taureau ». On entend peu parler de ces deux doubles, mais elles forment un joli quatuor qui vaut la peine de l'observation. Un vrai plaisir, pour tout dire.

J'ai terminé ma soirée par l'observation aux jumelles et à la lunette (à 24x) de M31, la Grande galaxie d'Andromède, de Mel 20, l'Association d' α Persei, et de M45, les Pléiades. Dans les Pléiades, à la lunette, j'ai fait particulièrement attention à l'étoile double WDS J03463+2411A, déjà observée en janvier dernier, aux couleurs bien contrastées orangé et blanc-bleu.

Carpe noctem!