dimanche 19 novembre 2017

Orion, la Licorne et autres – Rapport d'observation astronomique 2017.11.17.s

Sortie d'observation sur ma galerie, en banlieue, avec les jumelles 9x63 et la lunette 120/600 (grossissements de 24x et 50x), de 21h00 à 22h30 approximativement. Pas de lune, mais la pollution lumineuse habituelle. Ma première idée était d'essayer mon barlow, mais il ventait beaucoup et, à 100x, les étoiles étaient trop floues. C'est ce qu'on appelle une mauvaise scintillation, du reste annoncée sur le site de Clear Sky Chart, et je me reprendrai. Mais qu'importe : j'ai fait de belles observations, avec le retour du ciel d'hiver, et je suis content.

Le télescope bien mis en température, j'ai commencé par observer les Pléiades, M45, aux jumelles puis à la lunette, puis je suis passé à mon premier objectif de la soirée : Collinder 70. Col 70 est, selon les sources, un astérisme ou un amas ouvert. Il comprend, ou « entoure », ce n'est pas trop clair, les trois étoiles de la Ceinture d'Orion : Alnitak, Alnilam et Mintaka, ainsi qu'une grande quantité d'étoiles plus faibles. Parmi elles, une longue courbe en forme de S, qui serpente entre Alnilam et Mintaka est tout simplement remarquable. J'ai observé Col 70 aux jumelles et à la lunette, à 24x. À la lunette, il dépassait très largement le champ de 2,5°, mais sa richesse stellaire était impressionnante, en particulier sa courbe en forme de S. À revoir sous un beau ciel de campagne!

J'ai ensuite observé, toujours dans Orion, l'amas ouvert NGC 1981, la Grande nébuleuse d'Orion, M 42, et l'autre amas ouvert Collinder 72. Les trois objets célestes étaient visibles dans le même champ aux jumelles et à la lunette, à 24X. L'ensemble est vraiment impressionnant à voir. À 50x, trois étoiles du Trapèze se distinguaient facilement. Malheureusement, la pollution lumineuse empêchait de discerner les nébuleuses diffuses NGC 1977 et NGC 1980, dans le même champ. Mais j'ai pu observer facilement la tête d'Orion : l'amas ouvert Collinder 69. C'était la première fois que je prenais le temps d'observer attentivement les deux objets Collinder 70 et 72.

Dans la Licorne, cette fois-ci, j'ai observé à la lunette, à 24x et 50x, l'amas ouvert NGC 2232, ma nouveauté NGC de la soirée. Il m'a cependant fallu attendre qu'il sorte d'un arbre pour bien le voir ! Cet amas comprend l'étoile 10 Mon. Il semble en deux parties qui peuvent faire un peu penser à des parenthèses opposées )(, mais il semblerait que la partie au nord-ouest ne fasse pas partie de l'amas. Serrées autour de 10 Mon (de magnitude 5), et visibles en vision décalée, trois petites étoiles de magnitude 9.

J'ai enfin jeté un coup d'oeil rapide à deux autres amas, aux jumelles et à la lunette : M35, dans les Gémeaux, et M37, dans le Cocher.

En mettant à jour ma liste d'observation, par après, j'ai constaté que j'ai maintenant trouvé et vu davantage d'objets diffus non-Messier du ciel profond que d'objets Messier (que j'ai tous trouvés et vus de 2014 à 2016).

Carpe noctem !